__ PRESTATIONS DE L'ATELIER DE CONSERVATION-RESTAURATION BACHER TILLMANNS__

 

 

 

 

                            "  PRESERVEZ VOTRE HERITAGE

 

 

                                                                             PRESERVEZ NOTRE HERITAGE  "

 

 

 

Lorsqu'une oeuvre  arrive en atelier, elle fera l'objet d'investigations indispensables à la compréhension de son état de dégradation. Cette étape comprend  l'étude de l'oeuvre à tous les stades de son histoire, en tenant compte de son environnement, de sa matière, de ses détériorations et de leurs causes. Un relevé de toutes les altérations de l'oeuvre sera effectué afin d'en comprendre les symptômes et les causes.

 

 

Se basant sur les résultats des investigations, l'atelier proposera, en accord avec le propriétaire, des mesures de conservation les plus adaptées à la sauvegarde de l'objet. Il peut s'agir de mesures de conservation préventive, curative ou de restauration.

Ces propositions se feront sous forme de devis.

 

 

La conservation préventive englobe les mesures visant à détecter ou prévoir les risques de dégradation pour une oeuvre. Son objectif est  l'élimination des facteurs causant des dommages à l'objet, essentiellement sans agir directement sur l'objet mais sur son environnement et la manière dont on s'en occupe, parmi lesquelles:

 

  • créer des conditions optimales de préservation, avec un entreposage adéquat de l'objet dans des conditions climatiques stables (hygrométrie et température), une manipulation et un transport adapté à la fragilité de l'objet, un stockage et une exposition des biens adéquats, avec une lumière à faible émission de rayonnements UV

 

  • Par exemple, la pose d'une protection au dos de peintures sur toile permet d'atténuer les écarts climatiques, les vibrations dues au transport de l'objet et les dégradations qui en résultent

 

 

 

Les mesures de conservation curative permettent un ralentissement du processus de vieillissement de l'objet, entre autres:

 

  • une toile déformée ou trouée pourra être aplanie selon les cas par humidification et/ou reprise de la tension de la toile avec les clés du châssis, recevoir une incrustation d'un morceau de toile similaire d'armure et de texture. Un cloutage déficient ou des bords de toile très abîmés peuvent nécessiter la pose de nouvelles bandes de tension

 

  • lorsqu'il y a des soulèvements ou des écailles de la couleur d'origine, un refixage des zones touchées est alors nécessaire pour rétablir leur cohésion au support (toile, bois, crépis) et retarder ou empêcher le processus de dégradation

 

  • on parle de lacunes lorsqu'il y a perte de matière: le bouchage de ces lacunes permet de les remettre  au niveau de la couche picturale ou du support; cette mesure doit se limiter strictement à la lacune sans empiéter sur la couche picturale d'origine

 

  • on procédera à l'enlèvement de repeints dont la couleur s'est altérée ou la surface craquelée ou en cas de débordement sur la peinture d'origine en bon état

 

  • Dans le cas d'un vernis ou de repeints créant des tensions sur la peinture d'origine, des mesures de nettoyage, de désencrassement, voire d'éliminations de ces couches peuvent faire partie des traitements curatifs

 

  • une oeuvre en bois rongée par des insectes peut nécessiter une consolidation par imprégnation et des masticages éventuels. Le collage d'éléments cassés dans le cas de sculptures ou bas-reliefs

 

 

Les mesures de restauration sont avant tout des mesures esthétiques visant à redonner à l'oeuvre sa lisibilité, en respectant son intégrité. La restauration remet en valeur la substance encore existante de l'objet. 

 

  • l'allègement ou l'élimination d'un vernis jauni oxydé peut permettre de retrouver les contrastes et les couleurs d'origine d'une oeuvre. Un allègement sera préférable si des investigations préliminaires montrent une altération des couleurs d'origine de l'objet.

 

  • L'intégration des lacunes par retouches permet, suivant leur type (tratteggio, pointillisme, illusionniste) de les rendre invisibles à l'oeil nu de près ou de loin, tout en restant détectables sous rayons ultraviolets par exemple.

 

Cette liste est un aperçu des interventions dans la conservation et restauration des oeuvres d'art, elle n'est pas exhaustive. Notons que chaque objet est unique et qu'il nécessitera une approche spécifique à son état de conservation, les matériaux le constituant, son histoire, le lieu d'exposition, etc.

 

Toutes les interventions sur une oeuvre feront l'objet d'un rapport écrit et photographique. Le déroulement des investigations, leur résultat, les propositions de conservation/restauration, les mesures effectuées et les matériaux utilisés y seront exposés en détail. Une documentation photographique illustrera le déroulement de l'intervention.